Les solutions de sevrage tabagique

servage tabagique

Nous avons listé par grands types de méthodes, toutes les solutions de sevrage tabagique existantes.

Substituts nicotiniques et les dérivés nicotiniques

Quand vous arrêtez de fumer, votre cerveau va alors réclamer sa dose de nicotine, ce qui occasionne de nombreuses situations d’inconfort : nervosité, maux de tête, irritabilité…

Diffusée par les substituts nicotiniques, cette même nicotine va pénétrer dans votre corps par une autre voie. Elle arrive lentement et en douceur au cerveau sans passer par vos poumons. Votre cerveau reçoit sa « dose » ce qui vous soulage de la sensation de manque, mais sans « shoot ».

La prise de nicotine n’est plus liée à une sensation agréable et la dépendance n’est donc pas entretenue. Votre cerveau va ainsi se désaccoutumer progressivement de la cigarette. Pour être efficace et éviter le syndrome de manque, la quantité de nicotine apportée par les substituts nicotiniques doit être suffisante. Le traitement va compenser vos besoins habituels en nicotine et vous permettre de réussir votre combat face à la cigarette.

Parmi les substituts nicotiniques, on peut citer :

  • Gomme, pastille à la nicotine
  • Inhaleur
  • Patch (ou timbre) à la nicotine
  • Gouttes à la nicotine (encore à l’étude car la dose de nicotine ingérée risquerait d’être nocive si on veut atteindre un taux de nicotine sanguin suffisant après digestion)

Les médicaments anti tabac

Ce sont des psycho-actifs généralement dérivés de produits antidépresseurs. Ces anti-dépresseurs réduisent les symptômes de manque et l’envie de fumer. En association avec des substituts nicotiniques, le taux de succès seraient plus élevés.

Attention, ces produits présentent des effets secondaires et leur utilisation demande la plus grande prudence. Ils sont prescrits par le médecin et nécessite un suivi médical rapproché.

On peut citer le Zyban, le Champix dans cette catégorie de méthode de sevrage tabagique.
Thérapies comportementales et cognitives

Dans cette catégorie de méthodes, on peut y placer les méthodes « ultra-périphériques » ou « non-conventionnelles », telles que l’hypnose, le subliminal, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *